À propos /Contact

Indications à propos de ce site | et contact

À PROPOS

Ce site est cultivé par un couple. Il a d’abord été mis en ligne pour favoriser le partage avec nos proches. Notre appartenance à Christ nous est devenue manifeste plutôt tardivement dans nos vies. Ensuite, la marche fut rapide – et elle continue.

La Parole de Dieu tel qu’il s’est révélé dans la Bible est d’une certaine manière limpide. En même temps, l’histoire de l’Église témoigne que les dérives interprétatives parcourent chaque époque – et qu’il faut discerner pour ne pas « rater la cible ». Par expérience, nous sommes aussi sensibles au fait que lorsque les horizons s’ouvrent, il y a beaucoup à considérer, à discerner, pour se repérer. Aussi, si les partages de ce site peuvent aider à s’y repérer, que Dieu en soit loué. Soli Deo Gloria – à Dieu seul soit la Gloire.  

LE COUPLE CULTIVANT CE SITE

Nous avons un « pied à terre » au Québec (Trois-Rivières, Qc, Canada) et en France (Avignon, Vaucluse). Nous avons de la famille au Québec, en France, en Angleterre, à Chypre et aux États-Unis. Nous exerçons nos professions dans le monde séculier, d’où le fait que nous n’explicitons pas nos noms ici. Les éléments de ce en quoi nous croyons sont indiqués sur la page qui se trouve là.

HOMME

Titulaire d’un B.A. et d’une M.A. en philosophie (B.A. 1999 ; M.A. 2002). En parallèle d’un travail à temps complet, cours en M.Div. finalement transférés à l’automne 2020 au programme de CEB, avec obtention au printemps 2021 d’un Certificat en Études Bibliques (CEB) à la Faculté de Théologie Évangélique (à Montréal) associée à l’Université Acadia. Conversion en janvier 2018. Baptême en juillet 2018. Début des études bibliques à l’automne 2018. Mariage en décembre 2019. Soli Deo Gloria.

FEMME

Titulaire d’une M.Ps. En parallèle d’un travail à temps complet, participation à de nombreuses retraites et formations. Conversion en décembre 2016. Baptême en juin 2017. Mariage en décembre 2019. Soli Deo Gloria.

SI VOUS AVEZ À NOUS CONTACTER

Courriel / Email : info@ministeredereconciliation.org 

À PROPOS DE L'EXPRESSION « MINISTÈRE DE RÉCONCILIATION »

On trouve l’expression « ministère de réconciliation » dans la 2e lettre que Paul a écrite aux Corinthiens. Plus précisément, en 2 Corinthiens 5.11-21 Paul écrit ceci : 

« (11) C’est pourquoi, sachant ce qu’est la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes, et Dieu sait parfaitement ce que nous sommes. J’espère d’ailleurs que, dans votre conscience, vous le savez, vous aussi.

(12) Nous ne nous recommandons pas à nouveau auprès de vous. Nous voulons seulement vous donner de bonnes raisons d’être fiers de nous. Ainsi vous saurez répondre à ceux qui trouvent des raisons de se vanter dans les apparences et non dans leur cœur. (13) Quant à nous, s’il nous est arrivé de dépasser la mesure, c’est pour Dieu. Si nous montrons de la modération, c’est pour vous.

(14) En effet, l’amour de Christ nous étreint, car nous avons acquis la certitude qu’un seul homme est mort pour tous : donc tous sont morts en lui. (15) Et il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort à leur place et ressuscité pour eux.

(16) Ainsi, désormais, nous ne considérons plus personne d’une manière purement humaine. Certes, autrefois, nous avons considéré Christ de cette manière, mais ce n’est plus ainsi que nous le considérons maintenant.

(17) Ainsi, si quelqu’un est uni à Christ, il appartient à une nouvelle création : les choses anciennes sont passées : voici, les choses nouvelles sont venues. (18) Tout cela est l’œuvre de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ et qui nous a confié le ministère de la réconciliation. (19) En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes, et il a fait de nous les dépositaires du message de la réconciliation. (20) Nous faisons donc fonction d’ambassadeurs au nom de Christ, comme si Dieu adressait par nous cette invitation aux hommes : « Au nom de Christ, nous vous en supplions : soyez réconciliés avec Dieu. (21) Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec Christ, nous recevions la justice que Dieu accorde. »

– 2e lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 5, versets 11 à 21 (2 Corinthiens 5.11-21 ; traduction Bible du Semeur).